Le Népal

Bref tour d’horizon du Népal

Publié le 05/02/2021 par Valentin Girard

Si le Népal est considéré aujourd’hui comme l’un des pays les plus pauvres du monde c’est, selon moi, un pays extrêmement riche. Si sa richesse ne se compte pas en dollars, elle s’exprime en paysages incroyables, en nature, en traditions, en cultures et en sourires. Voici alors une petite liste de 12 choses plus ou moins connues à savoir sur le Népal, qui vous permettront de connaître ce pays sous tous ces aspects. Vous sentirez le Népal sous ses meilleurs jours, vous en comprendrez ses côtés sombres, vous appréhenderez sa misère et sa beauté, vous apprendrez de ses erreurs et de sa sagesse. C’est parti…

  • Le Népal est un pays encastré dans la chaîne de l’Himalaya, entre l’Inde et le Tibet. C’est sur son territoire que trônent 8 des 10 plus hauts sommets de monde dont Sagarmatha, aussi appelé l’Everest. Ce petit pays de 150 000 km² compte 30 millions d’habitants.

https://www.nepal-trek-teke.com/images/trek/cartes_nepal/02-carte-monde.jpg

  • C’est le seul pays au monde à avoir un drapeau non rectangulaire. Sa forme en 2 triangles superposés symbolise les hautes altitudes de l’Himalaya, mais aussi les 2 religions dominantes : l’Hindouisme et le Bouddhisme. Les formes de soleil et de lune symbolisent la famille des rois et des premiers ministres.

Drapeau Nepal 50*75 cm - Drapazur

  • Le Népal est connu par les occidentaux pour ses sommets de haute altitude. Si l’Everest (8848 m) est le plus connu, il compte aussi de nombreux sommets emblématiques : le Lhotse (8516 m), le Makalu (8 485 m), le Cho Oyu (8 188 m), le Manaslu (8 163 m), l’Annapurna 1 (8 091 m), … Le Népal fait rêver nombre de grands alpinistes, mais beaucoup laissent leurs vies sur les voies de ses montagnes. À titre d’exemple, l’Annapurna 1 laisse derrière lui un taux de mortalité de 32%, et le K2 de 26%.

https://cdn.futura-sciences.com/buildsv6/images/largeoriginal/2/7/9/2790fdb2da_119516_himalaya-mont-everest.jpg

  • Le plat typique du pays est le Dal Bhat. Il s’agit de riz et de lentilles présentés sous forme de purée assaisonnée avec l’épice locale par excellence : le Masala.  Il est accompagné d’un curry de légume lui aussi très relevé. Après une bonne journée de montagne, rien de tel pour se remettre sur pied. Pour environ 5€, c’est à volonté. Les Mo:Mo tibétains, qui sont en fait des sortes de raviolis améliorés, sont très courants.

How to Cook Dal Bhat with Vegetable Curry | Nepali Kitchen - GRRRLTRAVELER

  • Il y a au Népal une énorme diversité d’espèces vivantes. Les singes s’observent dans la capitale, dès votre arrivée, sur les petites pentes de Kathmandu. Ils se retrouvent à l’état sauvage dans les forêts Himalayennes, aux côtés des yacks qui portent les affaires dans les villages d’altitude. Si vous descendez au sud, dans le Chitwan, vous pourrez observer des éléphants, des rhinocéros, des tigres et même des panthères si vous avez de la chance. Pendant la mousson (de début juin à fin septembre), les insectes et autres sangsues foisonnent ! Pour y faire face, une solution : prendre un bâton de sel avec soi en randonnée. Lors de mon voyage au Népal, j’ai rencontré des moines hindouistes qui allaient se confiner dans leur monastère durant 2 mois pendant la mousson dans le simple but de ne pas écraser tous ces insectes qui surgissent au moment des pluies… Une belle leçon de vie en harmonie avec la nature.

Chitwan, Nepal - Elephant Safari - elephants and rhinos - Picture of  Chitwan Jungle Safari, Chitwan National Park - Tripadvisor

  • Le tourisme est l’activité qui fait vivre le Népal. Il représente 42% de son PIB aujourd’hui. Depuis les années 80, ce pays a vu les touristes occidentaux de plus en plus nombreux venir le découvrir. Ces personnes viennent découvrir la culture du Népal, ses paysages et les plus courageux se lancent dans de longs treks, voire même des expéditions de haute montagne.
  • 2 religions dominent au Népal : l’hindouisme (81%) et le bouddhisme (9%). Ces 2 cultures laissent sur le paysage népalais des monuments inouïs. Temples, monastères, Stupas, cités perdues … ces monuments donnent au Népal un caractère sage et mystique. En plus de cela, la capitale est animée par de nombreuses fêtes religieuses et rituels tout au long de l’année. Éléments intéressants à savoir : un stupa est une structure architecturale bouddhiste qui représente le Bouddha. Le nez à la forme du chiffre 1 en népalais, pour symboliser l’unité des êtres vivants. Les marches au-dessus de sa tête représentent les 12 étapes pour atteindre le nirvana (l’éveil). Siddhartha Gautama, aussi appelé le Bouddha, est en fait le premier homme à avoir eu le titre de Bouddha (« éveillé »), donné par ses disciples. Cet homme né à Lumbini aurait selon la légende enseigné les 4 nobles vérités après son éveil : 
    1. La première est que la souffrance fait partie de la vie
    2. La deuxième est la reconnaissance de la cause de ces souffrances.
    3. La troisième est la connaissance des moyens de stopper ces souffrances.
    4. Et la dernière est le chemin de pratique pour qu’elles cessent.

J'ai visité la stupa de Bodnath au Népal - Zoom sur Himalaya

  • Kathmandu est la capitale du Népal. Cette ville est un berceau de la culture bouddhiste et hindouiste. Elle est pour le moins très dynamique et dépaysante pour les occidentaux qui n’ont pas l’habitude des pays asiatiques, attention aux arnaques ! Une odeur de mazout mêlé à de l’encens baigne la ville. Mais elle est avant tout, comme l’ensemble du Népal, peuplé par des gens fabuleux, prêts à vous rendre le moindre service et à sourire jusqu’aux oreilles pour un simple échange avec eux, un petit geste, une attention. A voir absolument dans cette ville : le Stupa de Bodnath et celui de Swayambunath où des singes vous tiendront compagnie.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/95/Swayambhunath_stupa_(2018).jpg/1200px-Swayambhunath_stupa_(2018).jpg

  • Le Népal a été une monarchie, qui est restée fermée au monde jusqu’en 1951. Après une guerre civil d’influence maoïste en 1996, le pays reste une monarchie entachée d’un désir de changement de la part des népalais. C’est depuis 2006, mais officialisé en 2008, que la monarchie est abolie et remplacée par une république démocratique fédérale.
  • En plus de subir de plein fouet les conséquences des dérèglements climatiques, le Népal est sur une zone sismique importante. En 2015, un énorme séisme frappe le Népal, et affaibli sa population plus que jamais. Plus de 8 900 morts, de nombreux temples et stupas détruits, au sein même de la capitale, des cultures détruites : le bilan humain et économique est énorme. Les népalais commencent tout juste à se relever de cette catastrophe grâce aux aides internationales et une volonté exemplaire.

https://leptitweb.files.wordpress.com/2015/04/1114583_le-nepal-frappe-par-le-plus-fort-seisme-depuis-quatre-vingts-ans-web-tete-02132152943.jpg

  • Le Népal est le troisième pays le plus pauvre de l’Asie. Le salaire moyen est de 730$ par an par habitant.

En plus de subir de plein fouet les conséquences des dérèglements climatiques, le Népal est sur une zone sismique importante. Le 25 avril 2015, un énorme séisme frappe le Népal, et affaibli sa population plus que jamais. Ce monstre de magnitude 7,9 laisse derrière lui plus de 8 900 morts. Mais ces conséquences vont au-delà de ce nombre de victime effrayant : 8 millions de personnes affectées, de nombreux temples et stupas détruits, au sein même de la capitale, les cultures sont ravagées par les coulées de boue : le bilan humain et économique est sans précédent. Un an après le séisme, 4 millions de personnes vivent toujours dans des abris temporaires. Sur l’Everest, deux camps sont ensevelis sous la neige et les avalanches déclenchées par le séisme font de nombreuses victimes. Les népalais commencent tout juste à se relever de cette catastrophe grâce aux aides internationales, et une volonté exemplaire.

  • Si les pays du monde veulent aider le Népal, la mondialisation l’a aussi affaibli. Les occidentaux ont apporté des emballages plastiques, mais rien n’est prévu pour le traitement des déchets. Cela fait du Népal un pays pollué, où les habitants n’ont pas peur de jeter leur poubelle dans les torrents. Tous ces déchets finissent dans des décharges à ciel ouvert, polluant ainsi les sols et les rivières. Les moteurs thermiques n’ont pas de filtre et sont débridés. Cela laisse à la vallée de Kathmandu un air toxique, irrespirable. Des chercheurs ont mesuré à 5000m d’altitude des taux pollution plus élevés que ceux de Grenoble en été.

C:\Users\etudiant\AppData\Local\Packages\microsoft.windowscommunicationsapps_8wekyb3d8bbwe\LocalState\Files\S0\2\Attachments\IMG_20210128_172236_129[497].jpg